|         FR  |   EN

ALLAN PORTER : « SANS ENNUI, LA PENSÉE N’EXISTE PAS »

Après plus de trente ans de silence, Allan Porter, dernier rédacteur en chef de l’édition originale de Camera (1965-1981), a ouvert les portes de sa retraite suisse de Lucerne à Jonas Cuénin. Celui qui fut l’un des plus grands découvreurs de talents photographiques du xxe siècle et a contribué à écrire des pans entiers de l’histoire de la photographie revient sur ce métier de l’ombre qu’il a exercé en souverain pendant plus de quinze ans, faisant de Camera une revue mythique.

Pour ce bohémien dans l’âme qui a côtoyé pendant sa jeunesse américaine peintres de l’expressionnisme abstrait et écrivains de la Beat Generation, qui s’est d’abord intéressé à la tapisserie avant de s’orienter vers le graphisme et la photographie, Camera se devait d’être un « musée sans murs ». Alors que dans le milieu de l’art, la photographie est à l’époque une jeune incomprise, ce directeur artistique américain fraîchement débarqué en Europe va marquer le magazine de son empreinte, s’y dévouant corps et âme : non seulement il y publie et promeut de jeunes talents, mais il l’ouvre à tous les genres, explore l’histoire du médium par thématique, mêle textes et images, joue aussi les précurseurs en réinventant constamment les maquettes, en utilisant les dernières techniques d’impression, en variant les papiers. Son préféré ? « Le papier japonais à base de riz : finesse inégalable et conservation parfaite des couleurs. »

Passeur d’images
C’est pourtant en pleine gloire que la revue, tirée à 50 000 exemplaires, rachetée puis abandonnée faute de moyens après la vente des machines offset, est arrêtée. Une page de l’histoire se tourne. Allan Porter aura traversé en maître une période unique, remplie de rencontres comme on n’en fait plus, avec les plus grands : Cartier-Bresson, Ansel Adams, Imogen Cunningham, Edward Weston, Bill Brandt, Diane Arbus, parmi d’autres, reprennent vie au fil du récit de ses souvenirs.

Mais s’il évoque le passé, c’est pour mieux appréhender le présent – ses innovations technologiques comme ses mutations sociales et artistiques. Depuis trente ans, il a suivi l’évolution de la photographie et de l’art, en ermite, derrière les écrans de son ordinateur, iPad, iPhone et autres outils numériques. Il regrette le manque d’imagination qui touche aujourd’hui tous les arts, alors que l’image est devenue omniprésente. « Quand quelque chose est omniprésent, il n’est plus spécial. Les gens pensent à des images de tous les jours, au lieu d’images d’un jour. […] La photographie fait aujourd’hui partie intégrante de cette inflation d’idées et de besoins, de l’exagération de l’homme moderne », affirme-t-il.

Pour Allan Porter, nos modes de vie, la vitesse et la quantité des échanges ne nous permettent plus de prendre en compte l’ennui dont chacun doit profiter dans la vie, alors que « sans ennui, la pensée n’existe pas ». S’il reproche à l’art en général d’être tombé dans l’artainment, il invite les photographes à continuer de penser avec sincérité à ce qu’ils photographient et à explorer les potentialités du numérique, qui contient pour lui la promesse d’un renouveau qui se fait encore attendre. « Quelle chose spéciale peut être réalisée en photographie avec l’apport du numérique ? Cette question, c’est votre futur. » Une façon de transmettre le flambeau à la nouvelle génération.

 

Pour lire la rencontre de Jonas Cuénin avec Allan Porter, lire Camera n° 5, p. 3-17.
La rencontre est suivie d’un portfolio hommage de dix grands photographes révélés par Allan Porter : Ralph Gibson, Sarah Moon, William Christenberry, Josef Koudelka, Pepi Merisio, Les Krims, Jean-Marc Tingaud, Eikoh Hosoe, David Goldblatt, Christian Vogt.
Pour chacun de ces photographes, nous avons mis en regard l’une de ses images publiées pour la première fois par Allan Porter dans Camera avec l’une de ses photographies récentes, parmi les dernières réalisées. Un dialogue d’images inédit, qui se joue du temps, comme une révérence à l’histoire et à ces hommes et ces femmes qui nous ont tous influencés. 

 

Commander le numéro                                                                                                                                                                   Précédent | 


PANIER : pas d'article

Libellé
Quantité
Prix Unitaire
Votre panier est vide

© Publications Camera. Conditions Générales de Vente Tous droits réservés.